Catégories

Quel est le coût d’un diagnostic immobilier ?

Quel est le coût d’un diagnostic immobilier ?

On distingue une grande variété de diagnostics immobiliers. Dans le cadre de votre projet immobilier, vous serez confronté à des diagnostics obligatoires et d’autres facultatifs ou recommandés. Ils constituent le moyen de sécuriser vos transactions immobilières et de vous protéger en respectant la règlementation en vigueur. Combien coûte un diagnostic immobilier ? C’est ce que nous allons découvrir sans plus attendre.

Comment se fixe le prix d’un diagnostic immobilier ?

Qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location, il existe généralement une diversité de diagnostics immobiliers qui est exigée, lesquels doivent être effectués par un diagnostiqueur immobilier. Comme vous pouvez, vous en doutez, il existe un coût à cette opération. Voici les diagnostics immobiliers les plus couramment effectués :

A découvrir également : Vendre sa maison rapidement : l’astuce !

  • Le diagnostic de performance énergétique ;
  • Le diagnostic plomb ;
  • Le diagnostic gaz et électricité ;
  • Le diagnostic amiante ;
  • Les mesurages Loi Boutin et Loi Carrez.

Le tarif à appliquer à chacun de ces diagnostics est fixé librement par le diagnostiqueur immobilier. Il varie très souvent en fonction de la localisation du bien, le trajet effectué par le professionnel, la superficie du bien, etc. Toutefois, il est possible de déterminer une moyenne de prix pour chacun de ces diagnostics.

Les couts moyens des diagnostics immobiliers

Que vous soyez futur propriétaire ou locataire, il est important de connaître le coût moyen d’un diagnostic immobilier afin de vous prémunir des tarifs abusifs qui dissimulent en réalité une intervention bâclée du diagnostiqueur. Chaque diagnostic immobilier possède une tranche de prix qui varie d’une intervention à une autre.

A lire également : Achat d’un bien immobilier : quelles sont les meilleures précautions ? 

Le tarif du diagnostic plomb, intervention sollicitée afin de détecter les anciennes peintures au plomb (mêmes cachées sous de nouveaux revêtements), varie entre 115 euros et 225 euros. Il s’agit d’une intervention importante et obligatoire, car elle permet de prévenir d’éventuels problèmes découlant de l’exposition au plomb et à ses dérivés.

Pour le diagnostic amiante qui permet, lors d’une construction par exemple, le contrôle, voire la suppression de l’utilisation de l’amiante (substance aux effets néfastes pour la santé), le tarif varie entre 80 euros et 130 euros. Le diagnostic gaz est quant à lui créer dans le but de vérifier la conformité de l’installation au gaz de votre bien. Il bénéficie d’un tarif de 110 euros.

En ce qui concerne le diagnostic électricité, il est une expertise permettant d’éviter tout risque d’incendie ou d’incident lié à la défectuosité des installations électriques. Son coût oscille entre 60 euros et 135 euros pour un logement.

Réaliser un diagnostic de performance électrique consiste à mener une opération essentielle dans le but d’établir un rapport entre la consommation énergétique annuelle du bien immobilier et le taux d’émission de gaz à effet de serre. Cette intervention vous est proposée à un coût variant entre 95 euros et 125 euros.

Enfin, les mesurages Loi Boutin et Loi Carrez sont les derniers diagnostics immobiliers de notre liste à être les plus pratiqués. Le premier concerne les biens en location tandis que le second intervient pour définir avec précision les mesures des surfaces des parties privatives qui sont dévolues au copropriétaire. Le mesurage Loi Boutin, qui coûte entre 50 euros et 70 euros, est moins cher que celui de la Loi Carrez dont le tarif peut varier entre 100 euros et 150 euros.

Pourquoi le diagnostic immobilier reste essentiel pour un projet immo ?

Le coût d’un diagnostic immobilier ne possède pas de valeur canonique. En effet, il y a des diagnostics immobiliers plus techniques que d’autres. Malgré tout, l’opération est essentielle bien que le coût varie entre 80€ et 150€. Il faut comprendre que le format du diagnostic amiante paraît techniquement différent.

C’est pourquoi, il y a des tarifs inédits entre chaque diagnostic pour évaluer l’état du bien immobilier. De plus, il faut souligner que cette opération technique est sous le contrôle d’un technicien certifié. Celui-ci réalise toutes les démarches pour contrôler le logement et conseiller le particulier pour être conforme.

En misant sur le diagnostic de leur logement, les Français font preuve de prévention. En effet, en partant de son logement il veille à le laisser en état pour son successeur. Il en va de même dans le sens inverse. Autrement dit, avant l’achat d’un bien, demander le dernier diagnostic devient légitime.

D’une part, cela permet de contrôler la conformité du bien. D’autre part, en cas de diagnostic défaillant, le futur locataire ou propriétaire prend les mesures nécessaires.

En faveur de ce diagnostic, la personne qui vit dans le logement présente un état des lieux concret de son logement. En plus de cela, l’expert le guide dans les travaux à réaliser.

Pour beaucoup de monde, la démarche du diagnostic pour le bien immobilier n’est pas automatique. Pourtant, ce document est un audit intéressant qui sert de base pour orienter les travaux de la maison ou de l’appartement. Tous les formats de logement sont concernés par le diagnostic technique.

Que ce soit une maison familiale ou une villa, l’intervention d’un professionnel pour contrôler l’amiante, le circuit électrique ou bien le taux de plomb, il n’y a qu’une seule option. En misant sur le diagnostic immo, c’est une sécurité.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons