mardi 8 janvier 2013

2013, année du krach immobilier

Les volumes de transactions sont au plus bas, avec des baisses de l'ordre de 20%, les mises en chantier de logements neuf, même chose, on parle depuis plus d'un an de marché bloqué et d'attentisme, les taux sont au plus bas, et enfin il n'y a plus d'argent public qui faire rire à fumer...

Pourtant les patrons des principaux réseaux d'agence se risquent à dire que les prix pourraient être stables cette année. Bien sûr il y a toujours ce fameux million de logements manquants (600 000, 800 000, arrondissons !) et cette phrase : "on a toujours besoin de se loger", ben oui.

Je pense que 2013 va être une bonne année de krach en fait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire