vendredi 18 mai 2012

La thèse d'une bulle immobilière prête à éclater en France

Le cabinet PrimeView soutient toujours la thèse d'une bulle immobilière prête à éclater en France.

Le cabinet de recherche économique et financière PrimeView soutient la thèse non consensuelle d'une véritable bulle des prix de l'immobilier prête à éclater en France. PrimeView avait déjà souligné dernièrement que l'envolée des prix de l'immobilier en France depuis les années 2000, mesurée à 110% retraitée de l'inflation des biens et services, a créé une désynchronisation historique entre les prix et le revenu disponible des ménages. Un constat globalement partagé par les économistes

"Il ne fait aucun doute que l'immobilier en France soit sujet à une bulle de valorisation de très grande ampleur, ayant sans doute atteint son paroxysme au cours de l'été 2011. Aujourd'hui au début de son dégonflement, observateurs et acteurs font preuve d'un mélange d'incrédulité et de déni face au mouvement baissier qui se dessine".

Citant la disparition de tous les leviers ayant permis la hausse tels qu'une évolution démographique favorable ou la hausse de la capacité d'emprunt des ménages, le cabinet prédit une "correction forte, durable et généralisée des prix de l'immobilier en France". Autre facteur d'inquiétude soulevé par les auteurs de cette thèse, la disparition progressive du soutien inconditionnel du secteur immobilier par l'Etat qui pourrait faire entrer l'immobilier "dans un cercle vicieux de baisse des prix, de la même manière que la hausse s'est auto entretenue entre 1998 et 2011". PrimeView va même encore plus loin en estimant que cela mettrait alors un terme à l'image de valeur refuge acquise par l'immobilier depuis 15 ans en France !

Au sujet de l'évolution démographique, PrimeView estime que la pression de plus en plus forte qu'exerceront les vendeurs nets, c'est-à-dire les plus de 60 ans, dans les prochaines décennies modifiera structurellement les conditions d'accessibilité des biens immobiliers...

En conclusion, PrimeView fait le scénario de la fin de "l'exception française" dans l'immobilier en reconnaissant quand même que la correction devrait être moins brutale qu'aux Etats-Unis au regard de la plus forte solvabilité des ménages français.

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article.
    Comme aux USA, en Espagne, en Italie, en Irlande,…les prix immobilier vont chuter en France.
    Nous ne serrons pas épargnés.

    En complément, je vous invite à lire notamment sur :
    http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/
    - Evolution des prix immobiliers en france d'ici à 2020 - mise à jour
    - France : chute de 50% des prix immobiliers à horizon 2015
    - Pouvoir d'achat immobilier en région - 11 ans de salaires pour acheter un appartement
    - Immobilier : conséquences de la baisse du triple A en France
    - Rentabilités locatives : tour du monde
    - La Chute des prix immobiliers en 7 raisons
    - La baisse des prix immobiliers en GB annonce la chute en France
    - Pouvoir d'achat immobilier des Français au plus bas
    - Immobilier : 2 scénarios de baisse !
    - Krach immobilier ?
    - Immobilier Espagne : point bas atteint ?
    ….


    Bien Cordialement,

    Laurent
    http://immobilier-finance-gestion.over-blog.com/

    RépondreSupprimer