mercredi 9 novembre 2011

Vers une baisse des prix de l'ancien de 5-6 % en 2012 ?

Le Crédit agricole prévoit une baisse des prix de l'ancien de 5-6 % en 2012.

Sans croire à la possibilité d'un effondrement du marché, en raison de facteurs de soutien structurels et de l'effet "valeur refuge" de l'immobilier toujours présent, les économistes du Crédit Agricole voient depuis le début de l'année 2011 les signes de correction se multiplier : tassement des ventes de logement dans l'ancien et franc recul dans le neuf promoteurs, avec -20% sur un an au premier semestre, ralentissement de la hausse des prix - une baisse de prix est attendue au quatrième trimestre (par rapport au troisième) - et infléchissement des mises en chantier ; enfin, les encours de crédit freinent.

L'ajustement du marché, logique après le rebond surprenant de 2010, est précipité par la conjonction de quatre facteurs négatifs :
  1. un contexte économique dégradé,
  2. une remontée progressive des taux de crédit habitat, avec un relatif resserrement des conditions de crédit,
  3. la forte surévaluation des prix immobiliers, estimée à 25 % en moyenne dans l'ancien début 2011,
  4. et les mesures de resserrement budgétaire.

Rappel de ces mesures : nette diminution de l'abattement sur les plus-values immobilières hors résidences principales et réduction d'impôt Scellier ramenée de 22 % en 2011 à 14 % en 2012. Du coup, les ventes de logements anciens pourraient ainsi se replier de 3% en 2011 et 8% en 2012. Dans le neuf, les ventes baisseraient de 17% en 2011 et de 8% en 2012. Les prix dans l'ancien, en hausse de 4% en moyenne en 2011, se replieraient de 5 à 6% en moyenne en 2012...

Source : UniversImmo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire