Catégories

Le ravalement de façade de maison est-il obligatoire ? À quel prix ?

Le ravalement de façade de maison est-il obligatoire ? À quel prix ?

Vous souhaitez revivre au milieu d’une autre couleur de votre façade de domicile. Si tel est votre désir alors, vous pouvez demander un ravalement de façade. C’est suivant cette demande que vous pouvez voir votre façade changer de couleur. Ainsi, vous vous verrez au milieu de nouveau couleur. Dans cet article, il est question de dire si : le ravalement de façade est obligatoire et à quel prix ? Continuez votre lecture pour plus d’information.

Pourquoi faire un ravalement de façade ?

Un ravalement de façade est permis afin de rénover une maison. Cela permet d’améliorer son esthétique dans le but de donner plus d’attirance à la façade. De préserver ensuite l’intégrité des différents murs et d’optimiser la performance énergétique du bâti. Et enfin, d’améliorer l’isolation phonique et d’empêcher la remontée d’humidité par le système de filtration d’eau.

A lire aussi : Avantages et inconvénients du plan de travail en corian

C’est en effet, un très gros chantier qui nécessite une attention particulière à toute la maison. C’est-à-dire, qu’elle demande la protection de toutes les fenêtres, une mise en place d’échafaudages pour masquer la façade. Et ceci, durant toute la durée que va prendre le chantier. Le ravalement de façade demande la mise au point de plusieurs étapes.

Par ailleurs, les prestations en ce qui concerne le ravalement de façade varient selon plusieurs critères. À savoir : l’état des murs extérieurs du bâti, la taille de l’immeuble et son accessibilité selon le nombre d’étages. C’est en fonction de tous ces éléments que le coût des travaux peut être déterminé.

Lire également : Comment Doit-on payer un ravalement en copropriété ?

Qui, concerné par un ravalement de façade ?

Le ravalement de façade concerne tous les propriétaires de maison. Celui-ci s’avère être une obligation sur une année en fonction de la situation géographique du bâti. Dans certaines villes, afin de savoir si vous êtes : concerné, il suffit de contacter le service d’urbanisation de la mairie. Si vous êtes un locataire, il faut savoir que le ravalement se considère comme un gros travail. Et ce travail se trouve à la charge de votre propriétaire. Au cas où votre habitation se trouve dans une copropriété, alors vous devrez voter ensemble la décision de ravalement.

Par ailleurs, dans les communes dans lesquelles le ravalement de façade est d’une obligation, vous devrez donc respecter le délai. Passez le délai, la marie peut vous affliger une injonction suivant le code de construction et de l’habitation. À cet effet, si vous ne réagissez pas à cette injonction, vous vous verrez imposé, les travaux. Le ravalement est un travail qui demande de plus ample d’expertise. Ainsi, il serait mieux de le confier aux professionnels.

Le ravalement de façade pour quel prix ?

D’abord, lorsqu’il s’agit d’un ravalement de façade dans une copropriété, le ravalement s’effectue en moyenne entre 15 à 20 ans. Son prix varie entre 20 à 120 euros par m² de mur à rénover. L’avantage dans ce cas de ravalement est que la facture sera évidemment partagée par les propriétaires. Ainsi, la quote-part tournera autour de : 5000 à 15 000 euros selon la taille et la nature du mur de la copropriété.

Dans le cas d’un ravalement de façade d’une maison, le prix moyen tourne : autour de 25 à 100 euros le m². L’estimation se décompose selon chaque point : 25 % du montant total de la facture pour ce qui est de la mise en place de l’échafaudage. Et 5 à 25 euros le m² en fonction de l’État technique de lavage de mur. Pour ce qui est du traitement de la façade contre la pluie, le prix s’estime : entre 20 à 100 euros le m². Puis enfin, la pose de finition choisie dont l’estimation est entre 20 à 80 euros le m². Le ravalement de façade d’une maison revitalise la maison en augmentant sa valeur sur le marché.

Que savoir du ravalement de façade et la loi ALUR ?

Selon la loi ALUR, les travaux de ravalement réalisés à compter du 1er janvier 2017 entraînent une obligation. Celle de réaliser en parallèle les travaux d’isolation des murs. Seules les habitations en copropriétés sont alors prises en considération.

Toujours à cet effet, le ravalement doit toucher plus de 50 % de la façade. Et faire en sorte que l’isolation extérieure respecte les exigences.

Néanmoins, les dérogations prévues dans certains cas, concernent, le risque avéré de pathologie du bâti. Si la maison se situe par exemple dans certains secteurs sauvegardés et protégés.

Articles similaires

Lire aussi x