Catégories

Comment Doit-on payer un ravalement en copropriété ?

Comment Doit-on payer un ravalement en copropriété ?

Arrêt des entreprises, déplacements limités : l’endiguement imposé par le gouvernement vise à freiner la propagation de Covid-19 en limitant les contacts entre les personnes. Cette situation exceptionnelle a plusieurs conséquences pour la copropriété, à la fois en termes de fonctionnement et de vie quotidienne entre voisins… Voici les questions qui se poseront ou se poseront dans les prochains jours et semaines. Et les éléments de réponse de Luigi Del Moral, PDG de Cotit, fiduciaire de la copropriété professionnelle à la carte.

Le travail de votre copropriété pendant le confinement

Conformément à la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 relative à la réponse d’urgence à l’épidémie de Covid-19 (JO du 24 mars 2020), le règlement n° 2020-304 du 25 mars 2020 a été publié, qui définit l’ordonnance judiciaire des tribunaux en matière non pénale et les contrats du Covid-19. Trustees of Condominium publié au Journal officiel du 26 mars.

A découvrir également : Comment transformer un bâtiment agricole en habitation ?

Pouvons-nous reporter le paiement des frais ?

Non, pas de mesures de transfert de charge. Le copropriétaire est tenu de payer ses frais même si le travail est interrompu ou reporté.

Le fiduciaire doit continuer d’adresser les collectes de fonds aux copropriétaires. Le report du paiement des factures d’électricité, d’eau et de gaz prévu par le règlement no 2020-316 du 25 mars 2020 ne s’applique pas aux syndicats de copropriétaires.

Lire également : Quels travaux pour valoriser sa maison ?

Lorsque les comptes sont fermés, le syndic peut répartir le solde des dépenses et demander (mais n’exige pas) aux copropriétaires de régler les actifs du débiteur.

Pouvons-nous interdire la poursuite des travaux par crainte de contagion due aux artisans dans les espaces publics ?

Malgré la période de confinement actuelle, rien n’empêche désormais la libre circulation dans l’UE les espaces communs. Cependant, l’artisan, continuant son chantier, doit respecter les gestes de barrière de base et idéalement se protéger, surtout lors du contact avec des objets ordinaires du bâtiment (poignées, etc.)

Les entreprises de construction viennent de publier un guide sur les recommandations en matière de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction en période d’épidémie. Ce guide est accrédité par le ministère du Logement, du Travail et de la Santé.

Cependant, il est fortement conseillé d’arrêter l’achèvement des travaux pendant le confinement et de le reporter.

Que faire s’il y a un problème urgent dans le copro ? (ex fuite d’eau) /Des travaux d’urgence peuvent-ils être effectués ?

Réagissez de la même manière que d’habitude : prenez les premiers gestes (coupez l’arrivée de l’eau pour une fuite…) et informez votre syndic. Ce dernier est illustré dans la Être en mesure de mettre en place des travaux d’urgence pour canaliser le problème en appelant un professionnel (dans la mesure du budget convenu avec AG). La résolution du problème peut prendre plus de temps, car il y a moins d’experts et d’artisans disponibles. Si la fuite se produit dans un appartement (partie privée), la solution peut être plus compliquée, car le spécialiste peut refuser de retourner à une personne par crainte de contamination.

En cas d’urgence, le syndic peut effectuer tous les travaux nécessaires à la sécurisation de l’immeuble (article 18 de la loi du 10 juillet 1965).

En cas de travaux urgents, la Commission mixte des propriétaires du Service des Nations Unies recommande d’indiquer, dans l’ordre de service, le lien vers le site Web du Ministère sur les gestes de barrière.

Mon condo doit faire du travail imposé par l’administration, comment ça va ?

Normalement, l’administration peut exiger l’achèvement de certains travaux (pour Exemple).

Le règlement n° 2020-306 du 25 mars 2020 prévoit que « si elles n’ont pas expiré avant le 12 mars 2020, la direction doit, conformément à la loi et aux règles applicables à chaque personne chargée d’effectuer des inspections et des travaux ou de se conformer à toute exigence de quelque nature que ce soit à cette date, jusqu’à la fin du délai visé à l’article 1er, à moins qu’ils ne résultent d’une décision judiciaire. Le début des mêmes délais qui auraient dû débuter pendant la période visée à l’article 1er de l’article 1er est reporté jusqu’à son achèvement. »

Par conséquent, les délais d’exécution des travaux seront suspendus jusqu’à la fin d’une période d’un mois à compter de la date de cessation de la santé (actuellement 24 juin).

Gardien du bâtiment et confinement : comment cela fonctionne ?

La profession du gardien n’est pas admissible au télétravail. Depuis le prélassage hygiénique de la bâtiment ou le ministère des ordures à domicile est considéré comme une activité qui ne peut être retardée, les employés doivent aller à leur lieu de travail. Les gestes de barrière doivent être effectués obligatoirement dans le cadre de ses activités professionnelles : livraison du courrier sans contact, fermeture du pavillon, désinfection régulière des médias touchant les résidents, réception plus de colis…

Aucun droit de rétractation : puisque l’employeur se conforme aux instructions et recommandations antérieures du gouvernement, « il n’y a aucune raison de croire que l’employé donne une raison raisonnable d’exercer son droit de rétractation », estiment les employeurs.

Les syndicats de copropriétaires sont responsables des conditions de travail de leurs employés : ils doivent prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité et leur santé (trousse de protection, instructions spécifiques à l’intention des employés des syndicats de copropriétaires).

AG reporté : que faut-il faire ?

La restriction du pays interdit les réunions de sorte qu’aucune assemblée générale ne puisse être tenue à ce stade. L’AG doit être retenu dans les 6 mois suivant la facture. Le concert général sera convoqué à une nouvelle date après l’abolition, l’envoi des sompons devra être renouvelé, et l’ODJ restera le même par défaut, mais les choses peuvent être ajoutées.

Le règlement ne prolonge pas la prorogation du délai de six mois prévu à l’article 14, paragraphe 1, de la loi du 10 juillet 1965, selon laquelle « l’assemblée générale convoquée pour voter sur l’état prévisionnel est achevée dans un délai de six mois à compter du dernier jour de l’exercice comptable précédent ». La loi ne sanctionne pas le non-respect de cette période de 6 mois. Le syndic n’est pas responsable de la non-tenue de la réunion dans ce délai.

Concernant la participation à distance aux assemblées générales (vidéoconférence, audioconférence, etc.) est rappelé qu’une décision préalable de la réunion est nécessaire (moyens et assistance technique pour assurer l’identité de chaque participant). Pour que le syndic puisse tenir une assemblée générale à distance, il est donc nécessaire que la copropriété ait déjà voté sur cette question. Si ce n’est pas le cas, il n’est pas possible de tenir un assemblage à distance…

Le contrat de mon syndic prend fin le 30 juin, comment puis-je le faire ?

Pour les condominiums dont la convention de fiducie expire le 30 juin, votre assemblée générale doit avoir lieu entre le 24 et le 30 juin. Cette assemblée générale annuelle sera convoquée après le 23 mai 2020 à une nouvelle date à laquelle l’interdiction des réunions physiques est prévue.

Le contrat de mon syndic sera-t-il renouvelé ?

Renouveler le contrat de votre Le syndic ne prendra effet que si elle se termine initialement entre le 12.03.2020 et le 23.06.2020. Ces contrats seront prorogés jusqu’à la prochaine assemblée générale annuelle, qui aura lieu avant le 23 novembre 2020. Tous les contrats qui expirent après le 23 juin ne seront pas renouvelés. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de retarder l’envoi de votre demande de modification ou de maintenir le syndic à l’ordre du jour.

Les visites du bâtiment seront-elles conservées ?

Dans le cas d’une visite requise en cas d’urgence (dommages aux eaux importantes, etc.), le syndic est recommandé de voyager avec sa carte professionnelle et le formulaire « Preuve de voyage professionnel » dûment rempli. La visite doit être effectuée conformément aux mesures visant à prévenir la propagation du virus (respect des gestes « barrières »). Le regroupement des personnes doit être évité. Pour les visites qui ne nécessitent pas d’urgence, ils seront déplacés.

Comment organisez-vous avec le personnel ou un cabinet médical au sein du copro ?

La présence d’un cabinet médical dans une copropriété peut causer des difficultés liées à l’épidémie : plus que d’habitude les patients attendent dans les espaces publics pour maintenir les distances de sécurité, utiliser l’interphone et l’ascenseur…

Si la présence d’un cabinet médical dans une copropriété est autorisée, il est normal que les patients sonnent à l’interphone, prennent les escaliers ou l’ascenseur pour se rendre au cabinet du médecin. D’un autre côté, il ne devrait pas y avoir un groupe de patients dans le hall ou dans d’autres espaces publics. Il appartient au cabinet du médecin d’organiser la file d’attente à l’extérieur du bâtiment (comme avec le modèle des supermarchés) ou de prendre des rendez-vous avec un intervalle suffisant entre les patients.

Que faire si une personne dans votre copropriété infectée ?

À cet égard, il n’y a pas de dispositions particulières pour les condominiums. Le syndic n’a pas besoin d’informer les autres copropriétaires par la poste ou par courriel si une personne est infectée. Le Conseil syndical peut demander au syndic (par voie postale) de faire une offre de désinfection des espaces communs. Le devis est soumis à validation par le Conseil syndical. En outre, le syndic peut demander au conseil syndical ou à la banque dépositaire de publier les gestes de barrière dans les espaces publics.

Locataires et déménagement (inventaire, bails…) ?

Les mouvements non déductibles sont autorisés à titre de dérogation, et les rapports qui vont de pair nous semblent également tolérés. Cependant, à la demande du propriétaire ou de l’agence qui gère l’appartement, l’état initial peut être reporté ou annulé. Les clés peuvent être ajoutées plus tard , mais le locataire n’est pas responsable du loyer après la date de fin théorique indiquée lors de ses vacances.

Comment organisez-vous entre voisins pendant le confinement ?

De nombreuses actions de solidarité ont été introduites avec le confinement. Considérant les gestes de barrière, pensez aux personnes fragiles du copro, offrez vos services (faire du shopping, prendre leurs médicaments…). Il est de la responsabilité de chacun de respecter et d’appliquer les gestes de barrière dans le complexe résidentiel, et surtout dans les parties communes.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons