jeudi 24 janvier 2013

Perspectives des notaires pour 2013

Les notaires estiment d'emblée que le nombre des transactions va continuer à baisser en 2013. Le marché de l'immobilier sera influencé :
  • par la conjoncture économique morose marquée par la hausse du chômage,
  • par l'attentisme des candidats à l'achat
  • et enfin par l'absence de dispositif incitatif de la part de l'administration dans le secteur de l'ancien à l'exception des zones urbaines tendues.
Ces officiers publics s'attendent à ce que le nombre de mutations ne dépasse pas les 550 000. Pour que le marché retrouve de l'élan, il faudrait que les propriétaires consentent à baisser leurs prix et qu'ils mettent leurs biens sur le marché.

Les collectivités devraient également percevoir moins de recettes fiscales si le nombre des transactions baisse.

Sources : Notaires/Meilleur Taux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire