dimanche 8 avril 2012

L’immobilier français est sur le point de plonger

La bulle immobilière française n'a pas éclaté en 2008-2009, et nous n'avons assisté qu'à une petite baisse suivie d'un rebond important pour deux raisons :
 

  • Le soutien massif de l'état à ce secteur, via le dispositif Scellier et le PTZ a réussi à regonfler la bulle.
  • La baisse des taux qui a resolvabilisé certains acheteurs.
L'étude de Jacques Friggit est claire : Le rebond de 2010-2011 fait que la bulle immobilière française atteint à présent des niveaux sans précédent depuis près d'un siècle pour le prix rapporté au revenu disponible par ménage, et sans précédent tout court (depuis le début des donnés recensées par Jacques Friggit, soit 1825) pour le ratio montant des ventes / PIB.

Les dernières données disponibles montrent que le marché a commencé à lâcher au 1er trimestre 2012 :
  • Les crédits se sont effondrés de plus de 36% au T1 2012 par rapport au T2 2011.
  • Les premières baisses de prix se font sentir actuellement en Ile de France.
Allons-nous assister à une simple correction du type de celle observée en 2008-2009 ?

Lire l'article complet de Loïc Abadie sur ObjectifEco

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire