dimanche 27 novembre 2011

Baisse des prix en Ile-de-France

En dehors des arrondissements les plus recherchés, les prix restent orientés à la baisse à Paris comme dans pratiquement toute l’Île-de-France, selon MeilleursAgents.com. En octobre, la banlieue n’a pas bénéficié des mêmes conditions conjoncturelles que Paris. La baisse des prix s’est poursuivie pendant le mois d’octobre (92 : -0,6% ; 93 : -1,7% ; 78 : -0,7% et Grande Couronne : -1,1%) à l’exception du Val-de-Marne qui augmente de +1,2%, probablement sous l’influence des transactions parisiennes.

La tendance des prix reste à la baisse

Au delà de ce rebond purement conjoncturel, le marché francilien devrait poursuivre la tendance à une baisse "mesurée mais durable" des prix.

"Même si les taux d’intérêt restent bas, les conditions d’accès au crédit se resserrent de plus en plus pour les particuliers qui doivent présenter des conditions de solvabilité toujours plus grandes. Alors que les PTZ+ (Prêts à Taux Zéro +) vont contribuer  au financement de 40% des achats dans l’ancien, leur limitation à l’achat dans le neuf va limiter encore plus les possibilités de financement de nombreux ménages et peser fortement sur la demande dans les départements de banlieue où les prix sont inférieurs à 4 000€ du m²".

Source : DirectGestion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire