vendredi 16 septembre 2011

Immobilier et patrimoine : les prévisions du BIPE

Patrimoine immobilier : un repli du logement ancien à partir de 2012

Les craintes évoquées au premier semestre quant à une potentielle baisse des prix de l’ancien se sont confirmées, et nous anticipons aujourd’hui leur baisse dès 2012. Le resserrement des conditions de crédit et les menaces sur le pouvoir d’achat des ménages pourraient générer un processus de baisse sur plusieurs années, mais qui ne comblerait toutefois pas les fortes hausses des années passées.

Malgré le maintien des dépenses dans le neuf, cette baisse des prix, couplée à une baisse des volumes de transactions de logements anciens, devrait entraîner une croissance nulle du patrimoine immobilier des ménages en 2012, puis une baisse en 2013, avant un retour à la croissance à partir de 2014.

Sur l’ensemble de la période, la croissance du passif faiblit mais reste soutenue.

Le passif des ménages (dette), essentiellement tiré par l’endettement au titre de l’habitat, affichera une solide croissance en 2011, en raison d’un premier semestre dynamique. A partir de 2012, ce rythme ralentirait et se stabiliserait entre 5 et 6%. Avec un tel rythme de croissance, le rapport dette / revenu devrait augmenter de 82% en 2010 à 90% en 2016 – des niveaux encore bien inférieurs à ceux observés chez les ménages américains.

Source : BIPE - www.bipe.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire